(GDM) Anna Fatima

Par la Compagnie La Cohue

Création en résidence

 

Anna Fatima est un solo.

 

Anna-Fatima pourrait être mon double. Elle est d’ailleurs double sous plusieurs formes. C’est une femme qui est née dans un pays qu’elle ne connait pas et qui la poursuit. Ce pays, c’est l’Algérie.

 

Ce solo, c’est une femme qui raconte des histoires. Elle parle pour se souvenir de choses qu’elle n’a pas vécues. Elle parle aussi, parce qu‘elle a envie de se raconter pour ne pas imploser, exploser.

 

Suite à une audition ratée pour le rôle d’une jeune femme issue de l’immigration du nord de l’Afrique, j’ai voulu faire un solo, sur mes origines qu’on ne peut deviner après une première rencontre et que je peux dissimuler même après des années d’entrevue.

 

C’est une tentative de fiction sur des faits et des ressentis réels. Je me suis demandée : comment cacher ses origines pendant tant d’années ? N’est-ce pas une violence envers soi-même ?

 

Cette violence, je la ressens au plus profond de moi, depuis l’adolescence. Et si cette violence venait des générations antérieures et de leur histoire…

 

« Elle, dont je pensais faire le portrait, s’était mise à faire le mien. Je n’étais plus l’auteur. » Aragon

 

Jeu : Sophie Lebrun
Conception : Sophie Lebrun, Martin Legros
Collaboration artistique : Loreleï Vauclin
Création son : Nicolas Tritschler
Création lumière : Audrey Quesnel
Scénographie : Antoine Giard

 

collectifcohue.fr


Billetterie