Yannick Jaulin

Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour

Spectacle nommé à la cérémonie des Molières 2020 dans la catégorie seul(e) en scène.

 

Jaulin aime les mots, ce n’est pas nouveau. La langue est son outil de travail et le voilà qu’il parle de son outil, il met des mots sur les siens, le français qu’il adore, sa langue de tête, et le patois, sa langue émotionnelle, la vénération pour toutes ces petites langues échappant à l’économie mondiale.

 

Il raconte joyeusement son amour des langues en duo avec Alain Larribet musicien du monde et béarnais. Il parle de son héritage sensible et de ses lubies : la honte des patois, la résistance à l’uniformisation, la jouissance d’utiliser une langue non normalisée, et la perte de la transmission, car avec les mots disparaissent aussi les savoir-faire, les savoir-être au monde. Un spectacle comme un jardin de simples, vivifiant et curatif et un Jaulin qui bataille avec les « maux » de sa langue.

 

Un concert parlé sur la domination linguistique, la fabuleuse histoire des langues du monde, la transmission et la langue maternelle. Une interférence musicale en émoi, la dorne qui dalte sur un chant des tripes béarnaises. Un joyeux baroud d’honneur des minoritaires. Une jouissance langagière partagée sur un plateau frugal.
Yannick Jaulin

 

De et par Yannick Jaulin / Collaboration à l’écriture : Morgane Houdemont, Gérard Baraton / Accompagnement musical et composition : Alain Larribet
Regards extérieurs : Gérard Baraton, Titus / Création lumière : Fabrice Vétault
Création son : Olivier Pouquet

 

yannickjaulin.com


Billetterie